Biographie de William T. Tutte

Alors jeune mathématicien et cryptanalyste, William T. Tutte a décrypté une série de codes chiffrés de l'armée allemande et a contribué de façon inégalée aux succès de l'armée britannique grâce au décryptage des codes de l'ennemi à Bletchley Park.

William Tutte a vu le jour le 14 mai 1917 à la Fitzroy House à Newmarket en Angleterre. Son père y travaillait comme jardinier et sa mère, comme concierge. Dès son plus jeune âge, William excellait à l'école et a été admis à onze ans au lycée Cambridge and County pour garçons. Par la suite, il a été reçu au Trinity College de Cambridge où il a étudié la chimie et a participé activement à la Trinity Mathematical Society.

En 1941, à l'invitation de son tuteur, Tutte s'est rendu à Bletchey Park - l'organisation britannique chargée du décryptage de codes durant la Seconde Guerre mondiale. C'est là qu'il a découvert la structure des machines de chiffrement qui généraient un code appelé « Fish », simplement en observant les séquences générées par l'appareil et les messages chiffrés interceptés. Ses travaux ont permis à la Grande-Bretagne de décrypter ces codes régulièrement jusqu'à la fin de la Guerre.

Tutte est retourné au monde universitaire et a rédigé une thèse de doctorat révolutionnaire intitulée « Algebraic Theory of Graphs » (théorie algébrique des graphes), pour laquelle il est reconnu mondialement et a passé les 14 années suivantes comme professeur à la faculté de mathématiques de l'Université de Toronto.

M. Tutte a ensuite enseigné à l'Université de Waterloo peu après son ouverture et a joué un rôle clé dans la création de la faculté de mathématiques et dans l'établissement de l'image et de la réputation du nouvel établissement. Durant sa longue et prestigieuse carrière, M. Tutte a reçu la médaille Tory de la Société royale en 1975, la bourse Killam en 1982, le prix CRC-Fields Institute en 2001 et a été nommé membre de la Société royale du Canada et membre de la Société royale. Il a également été nommé officier de l'Ordre du Canada en 2001 peu avant son décès en 2002.