Foire aux questions sur l’Institut

Autres FAQ liens :


  1. Qu'est-ce que le Centre de la sécurité des télécommunications (CST) ?

    Le CST est l’organisme national de cryptologie du Canada. Unique au sein de la collectivité canadienne de la sécurité et du renseignement, le CST compte dans ses rangs des concepteurs et des perceurs de code qui lui permettent d’offrir au gouvernement du Canada des services de sécurité des technologies de l’information (sécurité des TI) et de renseignement étranger (SIGINT). Le CST fournit également une assistance technique et opérationnelle aux organismes fédéraux chargés de l’application de la loi et de la sécurité

  2. Quel est le lien entre l'ITMC et le CST?

    L'ITMC est un programme du CST. À ce titre, le programme est commandité et financé par le CST et il appuie la vision du CST qui est de préserver la sécurité du Canada par la supériorité de l'information.

  3. Comment l'ITMC recrute-t-il ses employés et ses entrepreneurs?

    L'ITMC recrute ses employés et ses fournisseurs par des programmes de relations avec les universités ainsi que par réseautage direct. On encourage les personnes intéressées à travailler pour l'Institut à présenter leur curriculum vitae, et les candidat(e)s retenu(e)s seront invité(e)s à une entrevue.

  4. Quelles sont les différentes conditions de travail offertes aux chercheurs de l'ITMC qui occupent un poste de professeur dans une université?

    Si la personne occupe un poste dans une université, elle peut faire convertir sa rémunération en subvention de recherche qui sera gérée par son université. Elle peut également choisir d'utiliser le programme d'échange qui permet des détachements à long terme de son université à l'ITMC.

  5. Les entrepreneurs de l'ITMC travaillent-ils tous à temps plein?

    Non. Les entrepreneurs ont différentes options. Les contrats sont établis en fonction d'un nombre fixe de jours de travail durant une période déterminée; et les entrepreneurs peuvent choisir quand ils effectueront le travail requis.

  6. J'aimerais travailler pour l'ITMC, mais je suis trop occupé. Que puis-je faire si je n'ai pas le temps de respecter un contrat à temps plein?

    Pour travailler pour l'ITMC, vous pouvez simplement donner le temps que vous avez. Différentes options s'offrent à vous. Les contrats varient en durée d'une semaine (court terme) à plusieurs années. Lorsqu'ils travaillent à contrat, les chercheurs peuvent choisir de travailler à temps partiel ou à temps plein.

  7. Y aura-t-il des restrictions relatives aux publications si je travaille pour l'ITMC?

    Les chercheurs, employés et entrepreneurs de l'ITMC sont tenus de présenter leurs éventuelles publications non classifiées à l'Institut aux fins d'un examen avant publication, afin de protéger la nature classifiée du travail de l'ITMC. Il est toutefois important de noter que les recherches effectuées par les chercheurs, employés et entrepreneurs de l'ITMC sont dans des domaines différents de ceux de leurs recherches personnelles; par conséquent, le processus d'examen avant publication est sans complication.

  8. 8. Pourquoi le processus d'habilitation de sécurité est-il si exigeant? Que se produira-t-il si je ne veux pas me soumettre à tout le processus?

    Les recherches de l'ITMC sont de nature hautement délicate; par conséquent, tous les chercheurs, entrepreneurs et employés doivent obtenir une habilitation de sécurité de niveau Très secret. Les candidats peuvent choisir en tout temps de se retirer du processus de vérification; leur demande sera toutefois considérée incomplète.

  9. Est-ce que je perdrai mon poste à l'université ou à l'institut si je travaille à l'ITMC?

    Dans la plupart des cas, selon l'endroit où travaille le candidat, il ne perdra pas son poste s'il travaille à l'ITMC. Différentes modalités de travail souples s'offrent aux chercheurs et aux entrepreneurs. L'une est d'obtenir un détachement de l'université ou de l'institut en question pour travailler à l'ITMC; une autre consiste à travailler à temps partiel à l'ITMC comme conseiller. La plupart des universités autorisent leurs professeurs à utiliser 20 pour cent de leur semaine de travail (ou une journée par semaine) pour des travaux de consultation (la règle des 20 pour cent).

  10. J'ai la double citoyenneté. Puis-je quand même travailler à l'ITMC?

    La décision est prise au cas par cas, puisque cela dépend du pays de la deuxième citoyenneté.