Déclaration du CST au sujet des attaques mondiales par rançongiciel

Le CST continue de surveiller de près les attaques informatiques par rançongiciel qui font rage actuellement à l’échelle mondiale. Comme ce fut le cas lors des récentes attaques, les attaques d’aujourd’hui ciblent sans distinction tant les entreprises que les particuliers.

Nos systèmes dynamiques de cyberdéfense sont prêts à assurer la défense des systèmes du gouvernement du Canada et à les protéger contre de futures attaques du même genre.

Le CST collabore avec Services partagés Canada et ses autres partenaires pour défendre les réseaux du gouvernement du Canada contre ces types d’attaques. À l’heure actuelle, rien n’indique que les systèmes du gouvernement du Canada aient été négativement touchés par ces attaques et que la moindre information, qu’elle soit personnelle ou autre, ait été compromise.

Nous continuons de surveiller la situation et restons en étroite communication avec nos partenaires nationaux et internationaux afin de faire face à d’éventuels développements. Nous veillerons également à fournir toute l’information et tous les conseils mis à la disposition du CST à nos partenaires de Sécurité publique Canada pour qu’ils puissent les transmettre au secteur privé.

Comme toujours, le CST veut profiter de cette occasion pour rappeler à tous les Canadiens et aux organismes de passer en revue et de mettre en œuvre ses 10 meilleures mesures de sécurité des TI. Ces conseils vous aideront, votre organisme et vous, à vous protéger contre de futures attaques similaires. Veuillez également consulter le dernier numéro du Cyberjournal du CST qui a été publié ce mois-ci pour en apprendre davantage sur les rançongiciels.

Merci.

Greta Bossenmaier
Chef, Centre de la sécurité des télécommunications