Le CST célèbre son 70e anniversaire

70e anniversaire su CST

Notre équipe, notre mission, des événements qui changent le monde

Le 1er septembre 1946, l’organisme prédécesseur du CST, la Direction des télécommunications du Centre national de recherche (DTCNR) donna le coup d’envoi à ses activités. La DTCRN était le résultat de la fusion, après la guerre, des deux organismes de cryptographie en temps de guerre du Canada : soit le bureau civil, nommé Sous-section de l’examen (Examination Unit) (XU) et le bureau militaire, nommé Joint Discrimination Unit (JDU). Cette fusion était le résultat d’un décret signé le 13 avril 1946, autorisant l’ajout de 179 postes classifiés au Centre national de recherche afin de poursuivre le « travail de grande valeur » accompli par la XU et la JDU durant la guerre. À cette époque, on appelait le travail accompli par la DTCNR « décryptage » et « chiffrement ». Plus tard, ces activités reçurent une appellation plus globale, soit le renseignement électromagnétique (SIGINT) et la sécurité des communications (COMSEC).

Le mardi 3 septembre 1946, sous la direction d’Edward Drake, le personnel de la DTCNR vécut sa première journée au travail. Les activités de l’organisme national de cryptologie en temps de paix du Canada étaient hautement classifiées et en grande partie inconnues du public.

De nos jours, la plupart des activités du CST sont encore hautement classifiées, mais au cours de l’année à venir, nous nous pencherons sur notre histoire et nous partagerons des récits et anecdotes sur la manière dont le CST a évolué depuis l’époque de la DTCNR, en 1946, pour devenir l’organisme souple et moderne qu’il est aujourd’hui.

Même si les menaces ont changé au fil des décennies – de la guerre froide aux cybercrimes, de l’Union soviétique à DAESH – le travail accompli par le CST est aussi essentiel pour les Canadiens aujourd’hui qu’il l’a toujours été. Au cours des 70 dernières années, on a pu se fier constamment au professionnalisme et à l’intégrité des personnes responsables de la tâche difficile mais gratifiante consistant à assurer la sécurité du Canada et des Canadiens, tant au pays que partout dans le monde.

« J’espère que vous célébrerez cet important jalon de l’histoire du CST en sachant que vous pouvez compter sur la confiance, la gratitude et le soutien de vos alliés et de vos collègues de l’ensemble du gouvernement du Canada. »

- L’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Nous célébrons 70 années passées à protéger sans relâche le Canada et les Canadiens. C’est l’occasion de nous pencher avec honneur et fierté sur l’histoire du CST et de nos nombreux prédécesseurs, sur leurs sacrifices, leurs immenses réalisations et sur l’impact qu’ils continuent d’avoir aujourd’hui. »

- Greta Bossenmaier, chef du CST