L’édifice Edward-Drake

La construction de l’édifice Edward-Drake est maintenant terminée. Ces installations hautement spécialisées, à la fine pointe de la technologie et construites sur mesure pour répondre aux besoins du CST permettront aux dévoués employés de l’organisme de faire leur travail plus efficacement, en vue de protéger le Canada des menaces provenant de l’étranger. Ces nouvelles installations comptent des aires de travail qui incitent à la collaboration et qui favorisent une approche dynamique et innovante. En fait, les barrières ont été éliminées dans ce nouveau lieu de travail : les éléments habituels qui séparent les bureaux, comme les cloisons et les cubicules, sont désormais chose du passé!

 

Pourquoi le CST avait-il besoin de nouvelles installations?

Le CST avait un besoin évident de nouvelles installations. En effet, la taille de l’organisme a dépassé les capacités de ses anciens édifices au cours de la dernière décennie, en réponse aux priorités du gouvernement du Canada en matière de sécurité et à l’environnement de plus en plus complexe dans lequel évoluent les cybermenaces. Les installations du campus des Buttes de la Confédération, situées sur Riverside, Bronson et Heron, à Ottawa, avaient été conçues pour accueillir la moitié de l’effectif actuel du CST. L’organisme manquait d’espace et d’alimentation électrique pour répondre aux exigences technologiques liées à ses opérations. Les mesures temporaires mises en place pour répondre aux besoins du personnel et aux exigences technologiques ne suffisaient plus.

Planification

Il y a plus de dix ans, le CST s’est engagé à trouver le meilleur concept pour accueillir le matériel nécessaire à ses opérations essentielles en matière de sécurité, tout en tenant compte de la croissance de l’organisme et en intégrant la souplesse et l’adaptabilité à ses nouvelles installations. Après des analyses poussées et un rigoureux processus d’acquisition, le CST a annoncé que la construction de son nouvel édifice se déroulerait en partenariat public-privé (PPP). Durant la période du contrat, le partenariat public-privé devrait permettre de réaliser des économies de l’ordre de 176 millions de dollars. La construction de l’édifice est maintenant terminée.

Des installations écologiques

L’édifice Edward-Drake ont été conçues et construites pour satisfaire à la norme Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) de niveau or. Cela signifie que les caractéristiques écologiques de l’édifice, notamment son efficacité énergétique et sa faible consommation d’eau, les matériaux utilisés pour sa construction et la qualité de l’air que l’on y respire répondent à certaines des normes les plus élevées de la construction commerciale. Le nouvel édifice du CST met l’accent sur la responsabilité écologique, entre autres avec son toit réflecteur, ses appareils de plomberie à faible débit et ses éléments de marqueteries fabriqués avec du bouleau recueilli au fond de la baie Georgienne par une entreprise autochtone.

Pour en savoir plus...